ATELIER DES CREATEURS

Née de la rencontre d’un sculpteur plasticien et d’une vidéaste, l’association entend développer et produire la création d’œuvres visuelles sous toutes les formes (documentaire, art-vidéo, expérimental, multimédia, arts plastiques…).

01 sept. 08

La sardine dans tous ses états

Travail à quatre mains avec Mario Aguilar et Florence Montagny.
Poétique et ludique la sardine. Nous l'avons imaginé en milliers de couleurs, joyeuse, séductrice et prête à faire la fête, autour du cou de toutes les filles d'ici et d'ailleurs.

SARDINES

Quelques vues d'ensemble de nos sautoirs sardines

RIMG0465RIMG0416RIMG0420RIMG0426RIMG0434RIMG0457RIMG0003

Différents sautoirs portés

RIMG0347RIMG0232RIMG0362RIMG0034

Dans l'oeil de la sardine

RIMG0008RIMG0461RIMG0432RIMG0010RIMG0031

 

Posté par florencemo à 18:54 - création de bijoux - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avr. 08

Fabrication d'objet en résine (Ateliers Adultes)

Electricité et Plastique

Depuis 1986, avec des matières synthétiques et mon métier d’électricien. Je réalise des vitraux, des éclairages et des sculptures électriques pour des expositions, des commémorations, et des évènements.

DEMARCHE :
Dans la chimie fondamentale des résines, il existe des matières. Ces matières combinées sont si belles, si résistantes et si lumineuses qu’elles en deviennent matières « électriques ». Avec elles, des oeuvres électriques naissent. Ses oeuvres, désirant séduire le spectateur, forment un spectacle de couleurs. Des couleurs excessives sur un dessin théâtral et apportent par des arabesques de lumières … Une lumière qui actionne l’émotion.

BUT :
Les matières de synthéses, l’électricité, et la lumière, les trois combinées forment un métier unique sans séparation.

mainsmario matie_rem

STAGE CREATION VITRAIL / Durée six jours.

Le premier jour
Introduction à la technique, le dessin, la photo, le découpage, les matières, les dosages, les couleurs, le cercle chromatique, les essais, définition du projet individuel.

Deuxiéme jour
Mise en place du plan de travail, fabrication de l’encadrement, création de l’œuvre en négative.    
Troisiéme jour
Création de l’œuvre en négative

Quatriéme jour
Création de l’œuvre en négative, étanchéité du plan de travail et de l’encadrement.    
Cinquiéme jour
Création de l’œuvre en positive application des couleurs chaudes. Application des couleurs froides       
Sixiéme jour
Création de l’œuvre en positive application des couleurs froides, application des couleurs chaudes, application des coulées de renfort mécanique, emballage.    

DSCN1659 DSCN1661

STAGE CREATION ECLAIRAGE / Durée six jours

Le premier jour
Introduction aux normalisations, à la matière, les couleurs, le cercle chromatique, dessin de l’éclairage, création du moule.

Le deuxiéme jour
Création de la stucture métal et du décor métallique

Le troisiéme jour
Création du décor métallique et étanchéité des structures, application des couleurs chaudes.

Le quatrième jour
Application des couleurs chaudes, application des couleurs froides.

Le cinquième jour
Application des couleurs chaudes et froides, création de l’appareillage       
Le sixéme jour
Mise en forme du décor, assemblage de l’appareillage, du moule et du décor, emballage.

DSCN1687 DSCN1688

Posté par florencemo à 21:50 - Ateliers résine - Commentaires [2] - Permalien [#]

Note d'intention

Passeur d'expérience

Choisir de faire un parcours artistique, c’est déjà vouloir regarder autrement, s’engager dans sa relation à l’autre. Eprouver de la curiosité sur le fonctionnement de notre espèce et un profond désir de la questionner.

Faire un film est un désir de rencontre, de relation au monde qui nous entoure, un désir de se poser et de regarder notre environnement dans une volonté de partage. Rencontrer l’autre, c’est parcourir une distance entre deux mondes. À eux deux, ils expriment un mouvement.

De cette matière - rencontre, temps, mouvement - s’imprime sur la pellicule un espace vivant.

L’envie de cinéma, et plus particulièrement de cinéma documentaire, est le recul qu’il faut avec le réel pour traduire une pensée subjective de cette réalité, la plus juste possible. Le regard porté sur le monde a cela de complexe qu’il ne s’explique qu’avec la subjectivité de chacun.

Le cinéma procède de la photographie : écriture de la lumière dans un cadre d’espace et de temps (la pose). Au cinéma comme en photo, nous ne pouvons à la fois cadrer en plan large et en gros plan, filmer de près et de loin : le choix d’une valeur écarte les autres. Le cadre cinématographique limite, contraint le champ visuel du spectateur au rectangle lumineux de l’écran.

Avant de montrer pour mieux montrer, le cadre commence par soustraire à la vision ordinaire une part du visible. Cadrer revient donc à fabriquer un regard fragmentaire. C’est cette notion de la fabrication du regard et de la mise en scène que nous devons chercher à exprimer, ainsi que la recherche du volume à l’intérieur du cadre. L’image plate, sans corps qui parle, est vide. Dans “l’image volume”, les corps parlent avec une infinité de lecture en son centre.

Animer des ateliers vidéo, c’est lire ensemble ce monde avec notre regard. Apprendre avec l’outil caméra, qui sera toujours le prétexte, à aiguiser ce regard. Démystifier l’objet, comprendre qu’il est la manipulation de notre pensée. Apprendre à résister face à une image médiatique et publicitaire qui nous enferme et laisser la liberté au regard critique afin d’y trouver sa place au milieu de la masse d’information.

Vouloir enseigner et initier à la lecture de l’image dans une démarche subjective et d’auteur, c’est permettre à de nouvelles générations de continuer à expérimenter le champ infini de création par l’image. Développer le regard critique et l’œil que nous possédons tous, car chaque individu est un créateur.

La mission principale d’un animateur d’atelier vidéo, c’est être un passeur d’expérience, d’aider l’apprenti - enfant ou adulte - à franchir les étapes pour parvenir à la concrétisation de son objet créatif. Le plus important est la réflexion menée au cours du travail, les sentiments éprouvés (doute, joie, confiance…), le parcours vers l’acte de création. C’est ce pilier qui construira l’expérience et la ténacité.

 

Posté par florencemo à 21:07 - La sardine en quelques lignes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ateliers vidéo en milieu scolaire, associatif...

Ces ateliers proposent aux enfants et aux adolescents de s’initier de façon ludique aux outils vidéo. Avec les images, les sons et la lumière, les apprentis vidéastes apprendront à composer une image, à la mettre en mouvement et à faire parler des personnages issus de leur imagination et du réel.

Une journée d’initiation à la vidéo sur un thème choisi :
Initiation de six heures.
Deux animateurs : une vidéaste et un animateur plasticien, son, chorégraphe......
Outils pédagogiques, équipements : une caméra numérique PD 100 et son matériel sonore, un pied caméra, un clap.
Lieu de l’animation : au sein de l’établissement scolaire ou associatif.

Initiation à l’outil caméra, petite séquence filmée avec les enfants :
Par équipe de cinq, nous filmons des courtes séquences. Chaque enfant prend tour à tour différents rôles de l’équipe de tournage (le cadreur-réalisateur, le clapman, le personnage filmé, le preneur de son).

Différents exercices techniques pratiqués :
Image : balance des blancs ; exposition, vitesse d’obturation, prise de vue.
Sons : sons synchrones, son seul, séquence sonore.
Réalisation : « L’interview », « Le magazine», « Une histoire courte ».

Ateliers itinérants : « Atelier éphémère » d’initiation à la vidéo, écriture et cadrage sur différentes thématiques :

Thème “artistes peintres en herbe “
Exemple d’atelier sur le thème de la couleur :
(deux animateurs : un plasticien et une vidéaste)

- exercice du spectre lumineux (autour d’un point de couleur jaune, voir le halo de couleur et sa complémentaire, le bleu) ;
- travail sur le cercle des couleurs et de leur complémentaire ;
- pendant ces deux premiers ateliers, la vidéaste filme ;
- filmer le regard : chaque enfant filme le regard de l’autre ;
- amener la parole : jeux filmiques de présentation devant la caméra ;
- la météo des couleurs : un enfant joue l’animateur météo en exprimant des mots en couleur. A tour de rôle, les enfants jouent les présentateurs (ou présentatrices) météo ;
- animation de l’atelier peinture. Chaque enfant peint sur un petit tableau. Mise en pratique des deux premiers ateliers ;
- petite séquence d’entretiens filmés autour des tableaux faits par chacun.

Thème “ Filmez-moi quand je danse” - une vidéaste et une chorégraphe -    Filmer le mouvement.

Thème “ Acteur et reporter” - une vidéaste et un comédien - Le jeu filmé.

Thème “ Sons et images”- une vidéaste et un preneur de son - Le film sonore.

Tous ces ateliers peuvent être déclinés suivant différents thèmes : actualité, sport, culturel, société… A chaque fois, un intervenant dont les compétences professionnelles ont un lien avec le thème accompagnera la vidéaste et ils animeront l’atelier ensemble.

Les participants sont des enfants âgés de 8 à 10 ans et de 11 à 13 ans.
Il y a 10 participants maximum par séance.

Les images tournées avec les enfants seront montées par la vidéaste : un DVD comportant un menu et les films courts sera présenté aux enfants lors d’une deuxième séance de projection. Ainsi, ce sera l’occasion de visualiser la finalité d’une journée de travail et de débattre ensemble des films, de l’image, des choix et de la composition.


Posté par florencemo à 21:02 - Nos programmes - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mars 08

Le labyrinthe des couleurs

Ateliers 2007 - Roussillon en Provence - Visite du conservatoire des ocres avec les enfants -

Posté par florencemo à 13:41 - Ateliers vidéo - Commentaires [0] - Permalien [#]

Chercheurs d'ocre

Visite avec les enfants au conservatoire des ocres à Roussillon en Provence -

Posté par florencemo à 13:29 - Ateliers vidéo - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mon oeil - Ateliers 2007

"Les yeux du vent" Conte écrit par Béatrice Bocard et animé par Florence Montagny avec les enfants.

Posté par florencemo à 13:18 - Ateliers vidéo - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mars 08

Sardine et sardine

premier_regard

LES YEUX DE LA SARDINE DEVIENT L'ATELIER DES CREATEURS                                   

Petite histoire de la sardine
La sardine mesure au plus une vingtaine de centimètres de long,  possède un ventre argenté et un dos bleuté.  Elle vit en Méditerranée et dans l'Atlantique nord, de l'Irlande jusqu'aux Açores et au Sénégal. Selon la région, elle prend les noms de célan, célerin, pilchard, sarda, sardinyola.  Elle évolue au large, au sein de bancs compacts, entre 10 et 50 mètres sous la surface. Sa reproduction a lieu en haute mer. Les alevins rejoignent les côtes au printemps et y restent jusqu'au début de l'hiver.  C'est un poisson peu cher,  un plat populaire, savoureux et convivial, riche en Oméga-3, phosphore, vitamine B3 et vitamine B6. On peut la conserver dans l'huile durant plusieurs mois.

Curieuse, la sardine
Les yeux grands ouverts, une sardine vive et joyeuse ; vogue vers des espaces libres et ludiques. Pleine d’un désir d’utopie, elle cherche à prendre part au monde et cogne ses  illusions contre des murs trop grands à traverser.  Elle lutte pour sa survie, au milieu du banc elle se fraie un chemin entre les mailles du filet de ses prédateurs. Elle tient à garder les yeux grands ouverts sur le monde qu’elle traverse afin d’y préserver l’harmonie et la poésie.

Qui sommes nous ?
L'association L'ATELIER DES CREATEURS a pour but d’associer des personnes en vue de créations, mouvements artistiques et culturels.

Née de la rencontre d’un sculpteur plasticien et d’une vidéaste, l’association entend développer et produire la création d’œuvres visuelles sous toutes les formes (documentaire, art- vidéo, expérimental, multimédia, arts plastiques…).

A but culturel, éducatif et pédagogique, elle propose aussi à ses adhérents des ateliers d’initiation et formation en audiovisuel et multimédia, ainsi que des ateliers  de sculpture en résine (vitraux, peinture, éclairages).

clap_Roussillontrois_en_herbesclap
                                                                                                                   
                                                                                                                     «Tout mouvement nous découvre » Montaigne.

Posté par florencemo à 22:54 - La sardine en quelques lignes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Rêve de couleur

REVE DE COULEUR
Vidéo envoyée par FILMFLO

Atelier couleur 2007 - Visite du conservatoire des ocres en Roussillon -

Posté par florencemo à 22:00 - Ateliers vidéo - Commentaires [1] - Permalien [#]